Category Extraits Audio et video

Jour d’automne. pour orchestre

 

Novembre 2015. Un paysage automnal, des bourrasques de vent : une mélodie  à la flûte  s’élève comme le début d’une improvisation.  D’autres « voix » la rejoignent ,  et ce petit « chœur » est ponctué  par  un grand accord suspensif. Une  tension  naît et s’accroît  au cours du  développement  orchestral.  Un brutal   coup d’arrêt  est donné par les bois et les cordes. Les appels  des « voix graves », les notes répétées aigues,  glissées et arpégées  qui s’ensuivent,   tendent  à  amplifier  le caractère  inquiet  et mystérieux  que  j’ai voulu suggérer. La fin du morceau fait entendre  le motif initial de  la flûte, des bois et du cor. Les dernières  notes  « s’éteignent » dans un accord  de tout l’orchestre.

 

Lire

 I have a Dream.   Pour Soprano, Chœur et Orchestre 

Une mélodie au hautbois puis à la voix de soprano, accompagnée par un chœur et le quintette à cordes : C’est mon idée  première  pour ce morceau. Pas de parole  dans une langue particulière :  seulement du chant vocalisé et murmuré. Les autres familles de l’orchestre  entrent  progressivement  « en scène » au cours d’une variation  allant crescendo. Le morceau se termine  par le chant murmuré et vocalisé : Un chant de Paix pour toutes les  langues , avec la seule force des notes de musique.

 

Lire

«  Suite Concertante » pour Orgue et Piano

Mon projet d’écrire pour orgue et piano s’est  formé après un concert  auquel  j’ai assisté  en l’Eglise  Saint-Médard,  lors du  6ème Festival d’Orgue de Brunoy, en novembre 2013.                                                                     J’ai été captivé par la confrontation sonore entre ces deux instruments si différents – le piano de concert et l’orgue d’Eglise- et pourtant si complémentaires par leur puissance narrative, leurs capacités  harmoniques  et rythmiques, leurs «palettes » sonores respectives.

J’ai donc imaginé une nouvelle « Rencontre » entre ces deux « vaisseaux » musicaux et leurs deux « capitaines ». C’est cet esprit de rencontre, de duel, d’échange, ainsi que les qualités musicales  et l’originalité de l’orgue de l’Eglise Saint-Médard de Brunoy qui m’ont guidé dans l’élaboration de ma partition.

Je remercie tout particulièrement mes deux interprètes Cyril Burin des Roziers et Pierre-Kaloyann Atanassov,  ainsi que Mr Bruno Dubuisson et toute l’équipe des Amis des Orgues de Brunoy,qui m’ont  soutenu par leur ami...

Lire

Rencontre au Mont Saint Michel

Lire

Le film muet « Germinal »

Germinal est sans aucun doute un chef-d’œuvre du cinéma mondial des années 10. Cette adaptation d’Emile Zola, réalisée en 1913, après Les Misérables, place Albert Capellani parmi les plus grands cinéastes de cette époque. Alors que le long métrage est en train de se généraliser, il montre un sens visuel et dramatique qui en fait l’égal d’un Evgeni Bauer, Léonce Perret ou Victor Sjöström.

La communauté d’agglomération du Val d’Yerres a organisé le 6 octobre 2013  une projection mobile, en partenariat avec le cinéma Buxy et la commune de Brunoy.

Le film muet « Germinal » d’Albert Capellani a été projeté à l’occasion d’une séance événement classée « Art et essai ». En effet, le film a bénéficié d’un accompagnement au piano par le talentueux Nicola Serravalle, sur une création musicale de Philippe Gaillard.

La partition  de 2H27’ composée par Philippe Gaillard renoue avec la tradition du piano à l’image et soutient le film avec énergie ,émotion et subtilité. Elle a été créée lors de cette projection, et reçut une « standing ovation », ainsi que son interprète.

 

 

Lire